La lutte idéologique

hand holding earth x 800

1 re Partie | Prendre position

Dans le mandat de publication du Livre D'Urantia, on nous dit que nous devons avoir une armée d'enseignants et de leaders prêts pour un grand travail éducatif après la conclusion de la présente lutte idéologique. Nous avons produit une vidéo expliquant que nous croyons que la lutte idéologique actuelle est la même que celle soulevée par la rébellion de Lucifer, c'est-à-dire la vraie liberté contre la fausse liberté, ou la liberté contre la licence. Si vous n'avez pas eu l'occasion de voir cette vidéo, assurez-vous de la consulter sur notre application, Uniting Urantia (disponible sur les boutiques Apple et Google ) sous la rubrique “Special Videos.”

Bien que la rébellion ait été anéantie par Micaël lors de l'accomplissement de sa mission d'effusion, les effets de la rébellion demeurent. Et cet effet résiduel est la raison pour laquelle nous continuons à vivre la lutte idéologique sur notre monde. Si nous avons raison de dire que la lutte idéologique est la lutte entre la liberté et la licence telle qu'elle a été présentée par la rébellion de Lucifer, alors il est impératif que nous prenions position du bon côté de la lutte.

Est-il nécessaire de prendre position?

Voilà une question intéressante. Puisque la lutte est d'origine céleste, c'est peut-être aux êtres célestes qu'il revient de la résoudre. Peut-être que tout ce que nous devons faire, c'est d'être de bonnes personnes et de travailler sur notre relation personnelle avec le Père.

Comme l'explique Le Livre d'Urantia

Micaël a choisi de rester à l'écart de la rébellion jusqu'à ce qu'il ait accompli sa mission d'effusion. En fait, c'est le conseil qui lui a été donné par les représentants du Paradis. Mais cela n'implique pas que les autres qui soutiennent Micaël doivent rester à l'écart. Examinons les faits.

Gabriel ne s'est pas tenu à l'écart. Bien qu'il ne lui incombât pas d'anéantir la rébellion ou de juger les rebelles, il lui incombait, en tant que chef exécutif de l'univers, de prendre position en faveur de la justice, et c'est ce qu'il a fait. Une fois que Lucifer a établi sa contre-révolution, Gabriel a pris position sur le Monde du Père et a contré sans relâche la propagande des rebelles. Il a montré pourquoi la soi-disant Déclaration de Liberté de Lucifer était erronée, blasphématoire et destructrice.

Les Pères de la Constellation ont également fait leur part. Bien qu'ils n'aient pas le pouvoir d'anéantir la rébellion ou de juger les rebelles, il était dans leur pouvoir de couper les circuits de Satania pour confiner les rebelles dans le système local et les empêcher de contaminer les systèmes voisins.

Puis il y eut Manotia, la commandante en second des séraphins de Satania, qui refusa de participer à ce qu'elle appelait "l'insulte faite à Micaël". Alors que son supérieur était victime de ce sophisme, Manotia prit le contrôle de son groupe séraphique avec l'aide des Melchizédeks, de la majorité des Fils Matériels et des mortels ascendants de Jérusem. Grâce à leurs efforts combinés, de nombreuses personnalités furent sauvées.

Nous avons le récit d'Ellanora, une jeune femme de la planète voisine de Panoptia, qui a pris la direction des races humaines et a empêché son monde d'être victime de leur prince planétaire rebelle.

Et, bien sûr, nous avons le récit du grand Van et de son associé mortel Amadon qui ont maintenu leur loyauté envers le gouvernement de l'univers et préservé les restes de la civilisation jusqu'à l'arrivée d'Adam et Ève.

Et pour nous ? Devrions-nous adopter une approche désinvolte face à la rébellion de Lucifer ? Devons-nous rester les bras croisés alors que la lutte idéologique fait rage ? Ou y a-t-il quelque chose que nous puissions faire, quelque chose qui soit en notre pouvoir, et qui nous incombe en tant que fils mortels de la foi des Pères célestes ?

Il semble qu'il y ait quelque chose que nous puissions faire. Comme Gabriel, nous pouvons prendre position pour contrer les sophismes rebelles. La méthode de Gabriel est exposée dans le fascicule 53. On y lit :

. . . Aux premiers temps de la lutte, Lucifer discourut en permanence dans l’amphithéâtre planétaire. Gabriel avait établi son quartier général à proximité, et de là il mit sans cesse à nu les sophismes des rebelles. Les diverses personnalités présentes sur la sphère et qui hésitaient sur l’attitude à prendre allaient et venaient entre ces discussions jusqu’à ce qu’elles fussent parvenues à une décision définitive.
(LU 53:5.6)

La méthode de Gabriel était l'éducation. Il a fourni un espace et un lieu pour la conversation. De nombreux êtres ont été induits en erreur parce qu'ils ne pouvaient pas comprendre qu'il était possible qu'une personnalité aussi éblouissante que Lucifer s'égare. Ils ont été induits en erreur parce qu'ils étaient des personnalités adoratrices. La solution, telle que présentée par Gabriel, consistait à examiner les idées, et non les personnalités. Comme Gabriel, nous pouvons fournir un endroit où les gens peuvent entendre le point de vue de Micaël. Ce site Web est un endroit où l'on peut entendre le point de vue de Micaël dans la lutte idéologique.

Certains peuvent considérer qu'une telle prise de position est trop controversée, voire qu'elle porte un jugement. Mais ce que nous jugerions, ce sont des théories et des idées, pas des personnes. Le jugement des idées et des théories fait partie intégrante de toute lutte idéologique. On ne peut vraiment pas l'éviter. La vraie liberté et la fausse liberté ne peuvent coexister pacifiquement. L'une l'emportera et l'autre devra être vaincue. Dans les cieux, cela s'appelle "la guerre". Et il y aura des victimes.

Délai inutile

Ensuite, il y a la question de la justice. Lorsque nous pensons aux énormes dégâts causés par la rébellion, et aux nombreuses souffrances que nous continuons à endurer, il est compréhensible que nous souhaitions ardemment l'anéantissement des archirebelles. Mais se pourrait-il que nous ayons une part de responsabilité dans ce retard ? Nos actions ou notre inaction pourraient-elles contribuer à ce retard ?

Cette question se pose en raison de ce qui est dit dans le fascicule 54 :

. . . . Or les Anciens des Jours refusent d’anéantir un être avant que toutes les valeurs morales et les réalités spirituelles soient éteintes aussi bien chez l’auteur du mal que chez tous ses partisans et sympathisants possibles.                       (LU 54:3.3)

Considérez également ce qui est indiqué au sujet de Satan dans le fascicule 43 :

Depuis le triomphe du Christ, tout Norlatiadek est en passe d’être débarrassé du péché et des rebelles. Quelque temps avant la mort physique de Micaël, Satan, l’associé de Lucifer déchu, tenta d’assister à un tel conclave d’Édentia, mais le sentiment des autres membres contre les archirebelles s’était concrétisé au point que les portes de la sympathie leur furent à peu près universellement fermées, et que les adversaires de Satania ne trouvèrent aucun emplacement où se tenir. Quand nulle porte n’est ouverte pour recevoir le mal, il n’existe aucune occasion d’entretenir le péché. Les portes des cœurs de tout Édentia se fermèrent devant Satan. Il fut unanimement rejeté par les Souverains de Système assemblés, et c’est alors que le Fils de l’Homme « vit Satan tomber du ciel comme un éclair ».                                                                                        (LU 43:4.9)

Nous pouvons en conclure que tant que les concepts lucifériens ne sont pas entièrement rejetés sur notre monde, les Anciens des Jours peuvent s'abstenir d'anéantir les rebelles. Ainsi, un retard dans l'exposition des proclamations empoisonnées de Lucifer peut prolonger notre agonie planétaire.

Il est évident qu'une grande partie de notre société adopte, sympathise ou tolère, consciemment ou inconsciemment, les idées lucifériennes. Et il semble que beaucoup de gens ne soient pas conscients de ce qui se joue dans notre monde. Les idées lucifériennes sont imbriquées dans notre gouvernement, nos loisirs, notre culture. Même nos idéologies religieuses et soi-disant spirituelles tombent involontairement sous l'influence des idées lucifériennes, tout comme des millions d'anges et d'êtres célestes. Nous discuterons de quelques-unes de ces idées dans les prochains articles.

Mais où est le contrepoids à tout cela ? Qui se tient sur "le Monde du Père" pour montrer l'erreur de ces idées ? Pratiquement tout le lectorat de la communauté du Livre d'Urantia porte la bannière de Micaël, les trois cercles bleu azur sur un fond blanc. Nous l'affichons sur presque tous nos sites web et médias sociaux. Nous la portons sur nos vêtements et nos bijoux. Mais comprenons-nous les implications ?

Accepter cette norme signifie que nous sommes du côté de Micaël dans la controverse. Nous ne sommes pas de simples spectateurs et badauds. Nous sommes ceux qui ont la connaissance et la compréhension de la profondeur et de l'ampleur de la rébellion. Nous connaissons son origine et nous connaissons sa destinée.

Il incombe donc à tous ceux qui portent l'étendard de faire connaître la vérité en ce qui concerne la lutte idéologique. Nous ne devons pas limiter nos discussions à la cosmologie. Nous ne pouvons pas passivement coexister avec les idées lucifériennes. Nous devons prendre réellement position du côté de Micaël dans la controverse, jusqu'à ce que la lutte soit gagnée et que les idées rebelles soient entièrement et complètement rejetées.

Nous vous encourageons donc à réfléchir à ce qui a été dit ici. Que pouvez-vous faire pour prendre position du côté de Micaël dans la lutte idéologique ? Comment pouvez-vous accélérer le rejet des idées lucifériennes ? N'hésitez pas à nous écrire pour nous faire part de vos idées, commentaires ou questions, et peut-être qu'ensemble nous pourrons faire la différence. Et S'il vous plaît, pensez à vous inscrire à l'École des Ambassadeurs de TheChristExperiment  pour développer et améliorer vos compétences ministérielles afin que vous puissiez être efficace dans la promotion et le soutien du côté de Micaël dans la lutte idéologique.

En attendant que l'Esprit de Vérité soit avec vous.

Scroll to Top